Jacques Guillet

Jacques Guillet

Jacques Guillet a été l'un des grands biblistes du XXè siècle et a enseigné l'exégèse à Fribourg et à l'université jésuite de Paris. La nouveauté de son travail fut d'explorer le mystère du Christ non seulement en exégète mais en théologien et en auteur spirituel.

Jacques Guillet est lyonnais d'origine, Lyon où se trouve le noviciat jésuite où il choisit d'entrer. Intéressé par l'exégèse dès le début de sa formation, il part étudier à l'Institut biblique pontifical de Rome et est pressenti pour y enseigner. Mais le projet n'aboutit pas et il rentre en France. Il ne poursuit pas sa thèse qu'il voulait consacrer au livre 49 de la Genèse, les bénédictions de Jacob, il sera donc docteur sur titres. Ce renoncement tient à son intérêt de plus en plus marqué pour le Nouveau Testament. Il va s'attacher à la figure du Christ, qu'il distingue du Jésus de l'histoire et aborde d'un point de vue nouveau, théologique et spirituel autant qu'exégétique. Sa carrière de professeur le mène de l'Ecole de la foi de Fribourg en Suisse au Centre Sèvres, l'université jésuite de Paris. A sa mort en 2001, il laisse une imposante bibliographie, articles, participations à des ouvrages collectifs et publications personnelles dont on a souvent souligné la qualité d'écriture. L'orateur parfois hésitant était en effet un remarquable écrivain. Thèmes Bibliques l'a fait connaître en 1951, puis Jésus Christ hier et aujourd'hui, Mythe et vérité de l'Histoire Sainte, Connaissance du Christ et genèse de la foi, La foi de Jésus Christ, Jésus Christ dans l'Evangile de Saint Jean.