Jim Harrison

Jim Harrison

Jim Harrison est surnommé par ses lecteurs américains l'écrivain des Grands Espaces car il a très vite abandonné sa carrière universitaire pour habiter en pleine nature avec sa famille. Des scénarios de film, il est passé à la poésie et à une oeuvre romanesque qui exalte la nature.

Jim Harrison est fils d'un agent agricole qui travaille sur la nature et la conservation des sols. Ce qu'il appelle l'ennui du monde bourgeois le pousse à 16 ans à vouloir devenir écrivain. Il étudie donc la littérature à l'université. Diplôme obtenu, il enseigne quelques années à l'université d'état de New York, mais renonce vite à cette carrière pour retourner vivre avec sa famille au bord d'un lac dans le Michigan et écrire : journalisme, scénarios de films et les premiers recueils de poésie, inspirés par son admiration pour René Char, romans et nouvelles. Son premier grand succès : les nouvelles de Légendes d'automne en 1978, suivies des romans Sorcier, Faux Soleil et Dalva, suivi de La route du retour qui font de lui un des grands noms du mouvement littéraire américain Nature writing. Il décide alors de ne plus écrire de scénarios pour travailler dans sa cabane au bord du lac Michigan ou dans son refuge du Montana. Paraissent alors Une odyssée américaine, Grand Maitre, faux roman policier, Nageur de rivière et Péchés capitaux. Il projette d'écrire ses Mémoires, malgré les réticences de sa fille Jamie Harrison, elle même auteur de romans policiers. Jim Harrison est mort en 2016 dans l'Arizona.

Jim Harrison : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus