Eric Hazan

Eric Hazan

Eric Hazan, chirurgien puis directeur des éditions d'art Hazan fondées par son grand-père, a ouvert sa propre maison, La Fabrique, tribune de ses convictions révolutionnaires. Il s'est attelé à une recherche sur la Révolution Française dont il cherche non à faire la synthèse mais à analyser toutes les facettes.

Eric Hazan s'est sans doute engagé dans la cause palestinienne en raison de ses origines familiales : sa mère est palestinienne, son père juif né en Egypte. Il étudie la médecine, tout en militant activement contre la guerre d'Algérie qui éclate l'année de ses 18 ans. A l'internat, il s'oriente vers la chirurgie cardio-vasculaire et exerce sa spécialité en France avant de partir en 1975 au Liban où sévit la guerre civile, pour soigner les blessés de la mouvance Palestino-progressiste. A son retour il reprend le flambeau des éditions d'art Hazan, fondées par son grand père Emile Hazan et dirigées par son père, Fernand Hazan. Hachette les rachète en 1998, ce qui lui permet de créer sa propre maison, La Fabrique, qui se veut une maison d'édition politiquement engagée à gauche et même professant des convictions révolutionnaires, un peu comme l'avaient été les éditions Maspéro aux débuts de la Vè République. Il y publie ses propres livres, Chroniques sur la guerre civile, Notes sur l'occupation, L'antisémitisme partout, ce dernier en collaboration avec Alain Badiou. Il traduit également les oeuvres du critique et théoricien de la littérature palestinien, professeur aux Etats-Unis Edward Saïd. Son dernier ouvrage, publié à la Fabrique, est Une histoire de la Révolution Française. Résolument robespierriste, elle se veut non une synthèse mais une analyse détaillée, comme un millefeuilles, dit-il, d'évènements qui convergent vers une vision d'ensemble.

Eric Hazan : OEUVRES

Autres contributions