Etty Hillesum

Etty Hillesum

Esther dite Etty Hillesum est une jeune juive des Pays-Bas déportée par les nazis et exterminée à Auschwitz dont le journal et les lettres écrits pendant sa détention au camp de transit de Westerbork révèlent une profonde spiritualité.

Etty Hillesum est née en 1914 dans le province hollandaise de Zélande. Fille d'un universitaire et d'une émigrée russe, elle a grandi à Amsterdam où elle a fait des études de droit et de russe. En 1941, dans son pays occupé par les nazis, elle commence a tenir son journal. Elle y fait la relation au jour le jour des restrictions à la liberté et des persécutions et arrestations qui s'abattent sur la communauté juive. Ce journal et les lettres qu'elle envoie du camp de transit de Westerbork où elle travaille pour le conseil juif de Hollande à essayer d'adoucir le sort de ceux promis à la déportation et à faire libérer certains, révèlent également son évolution personnelle. Sous l'influence de son thérapiste Julius Spier, elle se rapproche du christianisme , refuse d'entrer dans la clandestinité comme lui proposent des amis et accepte le sacrifice de sa vie, tout en gardant une foi profonde en l'humanité. Toute sa famille, ses parents, ses deux frères, l'un étudiant en médecine, l'autre jeune pianiste très doué et elle-même, seront déportés à Auschwitz ou Bergen-Belsen et aucun ne reviendra. Etty souhaitait devenir écrivain et publier son journal mais après la guerre aucun éditeur ne s'y intéressa avant 1981 où parut enfin une édition partielle. Son succès entraina une édition totale en 1986, bientôt suivie de traduction en français et en anglais.

La Procure aime particulièrement :

Etty Hillesum : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus