Jean-Pierre Jossua

Jean-Pierre Jossua

Jean-Pierre Jossua , dominicain, est l'un des pionniers de ce qu'il a appelé la théologie littéraire, qui se divise en deux parties : d'une part l'écriture littéraire de la réflexion chrétienne, d'autre part la lecture théologique de la littérature. Longtemps co-directeur de la revue Concilium, il enseigne au Centre Sèvres.

Jean-Pierre Jossua est issu d'une famille juive espagnole agnostique. Pendant la guerre, la famille se réfugie sur la côte d'Azur puis la mère emmène ses enfants en Argentine. Le père est déporté à Auschwitz d'où il ne revient pas en 1943. Jean-Pierre Jossua qui a rencontré Dieu entre chez les dominicains en 1953. Après des études au Saulchoir, il passe un doctorat de théologie à Strasbourg. Il est de 1970 à 1996 co-directeur de la revue Concilium fondée par au lendemain du concile Vatican II par les pères Chenu, Congar et Küng. Il élabore à partir de 1973 ce qu'il appelle la théologie littéraire. Son ouvrage le plus important, en quatre volumes imposants, s'intitule Pour une histoire religieuse de l'expérience littéraire. Le père Jossua étudie deux aspects : l'écriture littéraire de l'expérience et de la réflexion religieuses et la lecture théologique de la littérature. Pour cela il étudie Victor Hugo qui occupe une place de choix dans le premier volume, mais aussi un poète comme Yves Bonnefoy. Le tome 2 est plus spécifiquement consacré à la Poésie moderne, avec les grands noms, de Jouve à Jaccottet et Reverdy. Le troisième tome, Dieu aux XIXè et XXè siècles étudie des auteurs très variés, Nerval, Vigny, Lamartine ou Claudel. Le quatrième tome, enrichi d'un index complet de tous les auteurs cités depuis le premier, s'ouvre à des auteurs nouveaux et réfléchit de façon plus théologique. L'un de ses buts avoués est de combler le fossé qui sépare trop souvent culture religieuse et culture laïque. Le père Jossua qui vit le plus souvent en Provence, enseigne l'esthétique au centre Sèvres.

Jean-Pierre Jossua : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus