Carl Jung

Carl Jung

Carl Jung, psychiatre suisse à qui l'on doit la notion d'inconscient collectif, est le fondateur de la psychologie analytique qui s'appuie sur l'ensemble des sciences humaines. Il a été un proche collaborateur de Freud, considéré comme son successeur, jusqu'à leur rupture. Son attitude aux débuts du nazisme a été très critiquée.

Carl Jung est né en Suisse en 1875. Son père, pasteur, aumônier de la clinique psychiatrique de Bâle, a une bibliothèque sur les maladies mentales qu'explore le jeune Carl. Il entreprend des études de médecine dans le but de devenir psychiatre, mais s'intéresse également à l'anthropologie et l'archéologie. Diplôme en poche, il s'installe comme praticien mais continue ses études pour devenir psychanalyste. Assistant à l'hôpital psychiatrique de Zurich en 1900, il entreprend une série de voyages d'exploration en Afrique et en Inde pour étendre son expérience. Il fait la connaissance de Freud en 1907 et passe vite pour son successeur, mais des divergences théoriques les mènent à la rupture quelques années plus tard. Jung l'aidera cependant à quitter l'Autriche à l'annexion de celle-ci par Hitler. A cette époque, Carl Jung est un théoricien et praticien reconnu de la psychologie analytique, il écrit beaucoup et donne de nombreuses conférences. L'avènement du nazisme est un moment contesté de la vie de Jung. Très lié à la société allemande de psychothérapie, il en accepte la direction lorsqu'elle prend le nom d'Institut Goering. En fait, il profite de sa position pour aider des juifs à quitter le pays, démissionne rapidement et voit alors ses livres interdits en Allemagne. Les Alliés le recrutent comme agent secret en 1942, dans le but de connaître le profil psychologique des dirigeants nazis et, la notion d'inconscient collectif définie par Jung ayant fait son chemin, desavoir comment faire accepter la défaite par la population allemande. Jung consacre ses dernières années à l'édition de ses oeuvres et meurt en 1961.

La Procure aime particulièrement :

Carl Jung : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus