Jean-Claude Kaufmann

Jean-Claude Kaufmann

Jean-Claude Kaufmann a mérité l'appellation de sociologue du quotidien pour son étude minutieuse des normes de comportement dans tous les domaines de la vie. La clarté d'écriture et la facilité d'accès de ses livres, sa faconde aussi, qui fait de lui un excellent débatteur et conférencier, lui assurent une large audience.

Jean-Claude Kaufmann, descendant de maçons italiens installés en Bretagne, appartient à la génération Mai 68. Il s'est intéressé très jeune à la sociologie et a débuté comme contractuel pendant ses études. Il a été admis au CNRS dès 1977, d'abord comme chargé de recherche puis comme directeur. Il s'intéresse dès le début de sa carrière à la vie quotidienne de la population, aux comportements domestiques et familiaux et son approche a renouvelé la notion d'identité. Son premier livre, La vie HLM, usages et conflits, est paru en 1983, rapidement suivi de nombreux autres, La vie ordinaire, La chaleur du foyer, La trame du foyer, Casseroles, amour et crises. Ce que cuisiner veut dire, Familles à table, dans lesquels il dissèque les habitudes et les comportements. Il en tire des études plus ambitieuses, Sociologie du couple, L'invention de soi. Une théorie de l'identité. Il travaille d'après des rencontres qu'il appelle entretiens compréhensifs et analyse et interprète ensuite avant de les synthétiser. Le choix de ses sujets, sa faconde et son sens du contact font de lui un conférencier et un personnage très présent dans les médias, ce que lui reprochent les sociologues universitaires, mais il donne une dimension humaine à une discipline parfois austère et ses ouvrages ont su fidéliser leur lectorat.

Jean-Claude Kaufmann : OEUVRES