Julia Kristeva

Julia Kristeva

Julia Kristeva est une psychanalyste et sémioticienne française d'origine bulgare, pleinement engagée dans le combat pour la dignité des femmes partout dans le monde. Elle est l'épouse de Philippe Sollers.

Julia Kristeva est arrivée en France en 1966, à l'âge de 25 ans, pour préparer un mémoire de littérature française. Elle rencontre très vite son futur mari, Philippe Sollers qui l'entraine dans la revue Tel Quel. Elle y rencontre Michel Foucault, Roland Barthes et Jacques Derrida et y définit l'intertextualité, qui met en relation des textes divers par la citation, l'allusion ou le plagiat. Elle suit dans le même temps une formation de psychanalyste avec Jacques Lacan et peut commencer à exercer dès 1980. Elle s'intéresse aux rapports de la psychanalyse et du langage et définit la sémanalyse, synthèse de Saussure et de Freud. Elle enseigne la sémiologie à l'université Paris-Diderot et à l'Université d'état de New York. Julia Kristeva participe aux combats féministes, combat pour la dignité des femmes et contre les violences qui leur sont faites à travers le monde et a créé en 2008 le prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes. Elle travaille également au sein du Comité national Handicap qui tente de sensibiliser à la prise en charge du handicap. Son oeuvre littéraire comprend une trentaine d'essais et de romans, largement diffusés grâce à de nombreuses traductions, telle la trilogie Le génie féminin : Hannah Arendt, Melanie Klein, Colette. Elle a reçu le prix Hannah Arendt en 2006 et le prix Vaclav Havel en 2008.