Emmanuel Lévinas

Emmanuel Lévinas

Emmanuel Levinas né en Lituanie dans une famille juive pratiquante et naturalisé français en 1930, a fait connaître en France Husserl et Heidegger et proposé dans son oeuvre une éthique de la responsabilité.

Emmanuel Lévinas a grandi dans une Lituanie qui en 1905, année de sa naissance, fait partie de l'empire russe. Ses langues maternelles sont donc le russe et l'hébreu et il est élevé dans la tradition talmudique. Il fait ses études secondaires en Ukraine où sa famille a fui la guerre de 14. En 1923, il vient étudier la philosophie à Strasbourg puis à Fribourg-en-Brisgau où il a Husserl et Heidegger pour professeurs. Il s'installe à Paris après une thèse de doctorat sur Husserl. Naturalisé en 1930, il se marie - son fils est le pianiste et compositeur Michael Lévinas -et travaille à l'Alliance Israëlite Universelle fondée en 1860 pour venir en aide aux juifs dans les pays où ils n'ont pas statut de citoyen. Mobilisé en 1940 et fait prisonnier, il passe toute la guerre dans un oflag réservé aux juifs mais protégé par le statut de prisonnier de guerre, tandis que sa famille est exterminée en Lituanie et y écrit De l'existence à l'existant qui sera publié en 1946. Directeur de l'école de l'Alliance Israëlite Universelle à son retour, il étudie le Talmud et prépare une thèse d'état, Totalité et infini qui lui permet de devenir professeur à l'université de Poitiers puis à la Sorbonne jusqu'à sa retraite en 1979. Ses oeuvres majeures sont Humanisme de l'autre homme et Autrement ou l'être au delà de l'essence dans lesquelles il expose son éthique qui intègre le divin et la notion de sacré. Il meurt à Paris en 1995.

Emmanuel Lévinas : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus