John Le Carré

John Le Carré

John Le Carré, comme Graham Greene ancien membre des services secrets britanniques, a commencé sa carrière littéraire par des romans d'espionnage avant de différencier ses sources d'inspiration. Chacun de ses livres est attendu comme un événement.

John Le Carré, de son vrai nom David John Moore Cornwell, est né à Poole sur la côte sud-est de la Grande Bretagne en 1931. Son enfance n'est pas très heureuse : sa mère quitte le foyer quand il a cinq ans, son père est emprisonné pour escroquerie et il déteste l'atmosphère brutale du pensionnat. Il part étudier les langues à l'université de Berne et entre en 1950 dans le service de renseignement britannique en Autriche. Il continue à travailler pour eux pendant ses deux années d'études à l'université d'Oxford, chargé de suirveiller les groupes d'extrême gauche. Il enseigne ensuite deux ans à Eton puis entre au Foreign Office en 1956. En poste à Hambourg grâce à sa connaissance de l'allemand, il est recruté comme Graham Greene par les services secrets britanniques et y restera jusqu'au moment où l'agent double Kim Philby le met en danger. Il commence à écrire des romans inspirés par la Guerre Froide et le troisième, L'espion qui venait du froid connaît un succès immédiat. La trilogie de Smiley connaît également un grand succès. Il diversifie ensuite son inspiration et l'un de ses romans les plus achevés est le bouleversant La constance du jardinier. La plupart de ses romans ont été adaptés pour le cinéma. Politiquement engagé, il prend position avec vigueur contre la guerre en Irak sous son véritable nom, David Cornwell. Il vit en Cornouailles dans une spectaculaire maison perchée sur une falaise. Son plus jeune fils Nicholas est écrivain sous le nom de Nick Hackaway.

La Procure aime particulièrement :

L'héritage des espions

Seuil ,

L'avis de La Procure

« Les espions sont des personnages tristes ». À 86 ans, le maître du roman d''espionnage livre son roman le plus nostalgique, chef-d''ouvre de mélancolie. On se retrouve de nos jours et au cour de la guerre froide entre services secrets anglais et Stasi, entre capitalisme et communisme, entre la Bretagne, Londres, l''Allemagne de l''Est et de l''Ouest et l''Autriche.

John Le Carré : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus