Nicolas  Le Roux

Nicolas Le Roux

Nicolas Le Roux, historien moderniste professeur à l'université de Lyon, a choisi comme sujet d'étude une époque pleine de bruit et de fureur, celle des guerres de religion qui ont ravagé la France de l'introduction du protestantisme à l'abjuration d' Henri IV.

Nicolas Le Roux a accompli un parcours brillant en peu de temps. Trois ans à peine après son admission à l'Ecole normale supérieure de Saint Cloud, il est agrégé d'histoire, en 1992. Il ne lui faut ensuite que cinq années pour achever sa thèse sous la direction de Jean Marie Constant : Courtisans et favoris : l'entourage du prince et les mécanismes du pouvoir dans la France des guerres de religion, qui sera publiée sous un titre légèrement différent, La faveur du roi. Mignons et courtisans au temps des derniers Valois en 2001. Il est maitre de conférence à l'université Paris IV en 1998, puis après son habilitation à diriger des recherches, professeur à l'université de Lyon en 2007. Il y enseigne l'histoire moderne de la licence à l'agrégation. Il a deux centres d'intérêt : les guerres de religion qui ont opposé protestants et catholiques et la noblesse, tout particulièrement celle qui entoure le roi. Secrétaire général de l'Association des historiens modernistes des universités françaises, il a participé, outre ses livres personnels, à l'histoire de France dirigée par son confrère moderniste lui aussi Joël Cornette.

Nicolas Le Roux : OEUVRES

Autres contributions