François Lebrun

François Lebrun

François Lebrun, historien spécialiste de l'époque moderne, qui va du XVIè siècle à la Révolution, a concentré son travail sur l'histoire du catholicisme et celle de la famille, tout particulièrement dans sa région, l'Anjou. Héritier de la grande école des Annales, il a participé au renouveau de l'histoire religieuse.

François Lebrun, formé à l'école des Annales de Lucien Febvre et Marc Bloch, s'intéresse dès son premier poste de jeune agrégé d'histoire au lycée d'Angers au peuple silencieux des villes et des campagnes angevines. Il est un des pionniers de cette histoire des hommes qu'il tente de faire revivre par d'inlassables recherches en archives. Il étudie les structures et solidarités familiales, la religion, les superstitions, la médecine. Ses nombreux livres, La vie conjugale sous l'Ancien Régime, Se soigner autrefois, médecins, saints et sorciers, Les hommes et la mort en Anjou au XVIIè siècle, ont le souci, par leur écriture limpide, d'atteindre le grand public. Professeur à l'université de Rennes, il étudie l'histoire religieuse dont il renouvelle l'approche par son utilisation des apports de la démographie historique, il est l'auteur d'une série d'ouvrages : Croyances et cultures dans la France d'Ancien Régime, Du christianisme flamboyant à l'aube des Lumières, Etre chrétien en France sous l'Ancien Régime avec toujours ce souci des hommes. Il a dirigé une Histoire des catholiques en France et participé à l'ouvrage Les jésuites ou la gloire de Dieu. Il est aussi l'auteur de nombreux manuels scolaires et universitaires. Son fils, le cinéaste Pierre-François Lebrun a rendu hommage à son travail dans un film, A la recherche du temps vécu, un beau titre qui résume bien son oeuvre.

François Lebrun : OEUVRES

Autres contributions