Anne Lecu

Anne Lecu

Anne Lécu a un parcours singulier. Catholique pratiquante, la rencontre avec la souffrance pendant ses études de médecine la pousse à entrer chez les dominicaines. Le hasard la conduit à l'exercice de son métier en milieu carcéral. Ses livres témoignent de cette expérience, mais aussi de sa spiritualité à travers sa lecture de l'évangile de Jean.

Anne Lécu a toujours été animée d'une foi profonde. Elle a cependant choisi d'étudier la médecine et a assisté aux ravages des débuts de l'épidémie du sida. Elle s'est alors interrogée sur le sens de la souffrance : " soit l'espérance est capable de porter cette énigme du malheur, soit c'est du vent". Pour répondre à cette question, ses études terminées, elle entre chez les dominicaines du couvent de Dourdan. Elle tient cependant à exercer son métier,pour rester dans la vie ordinaire et cherche un emploi à mi temps conciliable avec sa vie en communauté. Une soeur de son couvent lui parle alors de l'exercice de la médecine en milieu carcéral. Elle devient en 1997 médecin généraliste à la prison de Fleury-Mérogis, 5 ans chez les hommes et ensuite dans le quartier des femmes, qui ignorent souvent sa qualité de religieuse et avec lesquelles elle s'efforce de tisser des liens. Elle a accompagné son travail d'une formation complémentaire en philosophie organisé pour les soignants et soutenu une thèse sur les soins en milieu carcéral. Elle en a tiré plusieurs livres, Où es-tu quand j'ai mal, La prison, un lieu de soin. Elle a aussi publié plusieurs ouvrages de spiritualité, Des larmes : essai et Marcher vers l'innocence : 40 étapes à travers l'évangile de Jean.

La Procure aime particulièrement :

Anne Lecu : OEUVRES

Autres contributions