Claude Lefort

Claude Lefort

Claude Lefort est un philosophe français qui à partir d'une expérience marxiste personnelle a réfléchi sur la notion de totalitarisme et élaboré une philosophie de la démocratie. Il a publié les manuscrits de Merleau-Ponty.

Claude Lefort devient marxiste dès ses années d'études de philosophie sous l'influence de son professeur Maurice Merleau-Ponty. Il crée encore étudiant le groupe trotskiste Socialisme ou Barbarie en 1946 puis la revue éponyme avec Cornelius Castoriadis l'année où il passe l'agrégation, en 1949, à 25 ans. Il enseigne la philosophie dans des lycées de province puis la sociologie d'abord à la Sorbonne, puis au Brésil, détaché par le CNRS où l'a fait entrer Raymond Aron, enfin à l'université de Caen. Il soutient sa thèse en 1971 et retourne alors au CNRS où il reste cinq ans, jusqu'à son entrée à l'EHESS où il appartient au groupe de recherches politiques Raymond Aron. Il y reste jusqu'à sa retraite en 1989. Forte personnalité, sa collaboration à diverses revues est marquée de ruptures : avec Socialisme ou Barbarie puis avec la revue fondée par Sartre et Merleau-Ponty Les Temps Modernes, ou Libre et Passé-Présent. Elles suivent son évolution politique : il rompt avec communisme et trotskisme et ouvre la critique du système soviétique avec des ouvrages tels que L'invention démocratique paru en 1981. Il écrit également un livre sur le plus célèbre des dissidents soviétiques, Alexandre Soljénitsyne. Ses derniers livres, Les formes de l'histoire et Le temps présent paraissent en 2000 et 2007. Exécuteur testamentaire de Merleau-Ponty disparu brutalement en 1961, il a le temps, avant son décès en 2010, de publier tous les manuscrits laissés par le philosophe dans une vaste édition qu'il a organisée, annotée et préfacée, M Merleau-Ponty, oeuvre.

Claude Lefort : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus