Philippe MacLeod

Philippe MacLeod

Philippe Mac Leod s'affirme de livre en livre comme l'un des grands poètes chrétiens. Après avoir été tenté d'entrer dans un monastère, il a préféré se faire laïc consacré et vit en ermite au dessus de Lourdes où il descend pour animer des sessions et travailler à la librairie des sanctuaires.

Philippe Mac Leod s'attarde peu sur ses années de jeunesse. Tout juste sait-on qu'il est né au Maroc en 1954, a grandi à Versailles et à Nice et a été éditeur à Paris. Son expérience de vie contemplative à la Trappe échoue, car il est essentiellement solitaire et la vie en communauté ne lui convient pas. Il passe alors sept ans en ermite dans les Pyrénées avant de s'installer dans une maison isolée au dessus de Lourdes. Il travaille à mi-temps à la librairie des sanctuaires, des Rameaux à la Toussaint, pour assurer sa vie matérielle et partage le reste de son temps entre la lectio divina, l'animation de sessions au centre Assomption de Lourdes, et l'écriture, chroniques pour La vie et son oeuvre poétique qui lui a valu le prix Max-Pol Fouchet en 2001. En dehors d'un livre sur Lourdes, D'eau et de lumière, Lourdes, une spiritualité de la transparence, il se consacre à l'écriture poétique, Au milieu de la nuit, Sagesse, La liturgie des saisons, Le pacte de lumière, L'infini en toute vie.

Autres contributions