Henri Maldiney

Henri Maldiney

Henri Maldiney a 101 ans et son 100è anniversaire en 2012 a donné lieu à des célébrations méritées, colloques, une exposition. Son oeuvre, commencée très tard est mal connue mais par son enseignement, ii a exercé une influence dans de nombreux domaines qui vont de la psychiatrie à l'art et à la poésie.

Henri Maldiney est né en Bourgogne, dont il a gardé l'accent rocailleux, en 1912 et a préparé le concours de l'Ecole normale supérieure à Lyon. Il passe l'agrégation au terme de sa scolarité rue d'Ulm et commence une carrière de professeur qui, après les années en lycée le mène en Belgique, à l'Institut des hautes études de Gand puis à l'université de Lyon où il tient jusqu'à sa retraite la chaire de philosophie générale, anthropologie phénoménologique et esthétique. Cette carrière est interrompue en 1940 où il est fait prisonnier et envoyé dans un Oflag. Il s'y familiarise avec Heidegger et en rapporte un exemplaire de son oeuvre la plus représentative, Sein und Zeit. Husserl, père de la phénoménologie et Heidegger exercent une influence majeure sur sa pensée. Il va travailler dans le champ de la psychanalyse et s'opposer aux thèses de Lacan, mais aussi de l'esthétique. Grand connaisseur d'art et amateur de poésie, il fréquente de nombreux peintres, parmi lesquels Bazaine ou Duthuit et le poète Francis Ponge est l'un de ses plus proches amis. Homme d'oral avant tout, il a écrit relativement tard dans sa carrière. Ceci explique qu'il soit peu connu du grand public, malgré l'influence considérable qu'il a eue sur ses étudiants et ses collègues. Pour ne citer qu'eux, François Cheng et Jean-Loup Chrétien reconnaissent leur dette et lui rendent hommage.

Henri Maldiney : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus