Daphne du Maurier

Daphne du Maurier

Daphne du Maurier, issue d'une lignée anglaise d'écrivains et d'artistes, a écrit une vingtaine de romans qui reprennent une tradition littéraire britannique, où se mêlent fantastique, peur et intrigue psychologique. Rebecca, Ma cousine Rachel et L'auberge de la Jamaïque sont devenus des classiques lus dans le monde entier.

Daphne du Maurier, dont la famille a des origines françaises, ainsi qu'elle le raconte dans Les souffleurs de verre, est la petite fille de l'écrivain et dessinateur, grand ami de Henry James, George du Maurier et la fille du comédien Gerald du Maurier. Elle grandit donc dans un milieu cultivé, littéraire et artistique de la bourgeoisie britannique, avant de terminer ses études en France. Elle écrit dès l'âge de 18 ans et son premier roman, La chaine d'amour, parait en 1931, quelques mois avant son mariage avec un officier. Ils auront trois enfants et leur union sera heureuse, malgré la révélation récente de sa bisexualité. Elle enchaine les romans, L'auberge de la Jamaïque, 1936, son plus grand succès, Rebecca, 1938, dont le cadre, le château de Manderley en Cornouailles, est directement inspiré de sa propre demeure, La crique du français, 1941Ma cousine Rachel, 1951, Les oiseaux, 1952, adapté au cinéma par Hitchcock.Son dernier roman, Rule Britannia, date de 1971, mais elle a écrit jusqu'à sa mort en 1989, des nouvelles, des souvenirs de sa famille, des livres sur la Cornouailles. Son immense succès tient au classicisme de son écriture et à son art du suspense, hérité d'une longue tradition littéraire anglaise, illustrée par le roman gothique ou l'oeuvre de Wilkie Collins, avec pour ressorts la peur et le fantastique. Tatiana de Rosnay, fascinée par la romancière qui est l'un de ses modèles, lui a consacré en 2015 la première biographie française, Manderley for ever.

Daphne du Maurier : OEUVRES

En savoir plus