Marcel Mauss

Marcel Mauss

Marcel Mauss, neveu d'Emile Durckheim, est unanimement considéré comme le père de l'anthropologie et de l'ethnologie françaises. Engagé dans la vie de son siècle, il est avec Jean Jaurès co-fondateur du journal alors socialiste L'Humanité.

Marcel Mauss né en 1872 dans une famille d'industriels du textile lorrain, est le neveu du sociologue Emile Durckeim Son oncle, de 14 ans à peine son aîné, exerce une forte influence sur lui et au lieu de passer par la voie royale de l'Ecole normale supérieure, le jeune Mauss va préparer l'agrégation de philosophie à Bordeaux où enseigne Durckheim. Diplômé en 1895, il part à Paris étudier le sanskrit à l'EPHE, pour préparer une thèse sur la prière. Il y est nommé professeur d'histoire des religions des peuples non civilisés en 1901 et rejoint cette même année la revue fondée par son oncle, L'Année Sociologique. Il ne s'intéresse pas seulement à l'ethnologie mais se lie d'amitié avec Jaurès pendant l'affaire Dreyfus et fonde avec lui L'Humanité qui sera jusqu'à la scission de 1921 l'organe du parti socialiste. Mauss participe peu aux recherches sur le terrain qu'il laisse à ceux qu'il appelle les ethnographes. Il axe son travail personnel sur la notion de don, explicitée dans son ouvrage principal, Essai sur le don. Il met au point une approche totale du fait social, dont il veut étudier tous les aspects, religieux, économique, juridique, psychologique...En cela son travail est totalement novateur et va ouvrir la voie à la recherche ethnologique et anthropologique moderne. Son concept de l'homme total influencera par exemple Pierre Bourdieu.

Marcel Mauss : OEUVRES

En savoir plus