Léonora Miano

Léonora Miano

Léonora Miano est une romancière camerounaise installée en France depuis l'adolescence, mais dont l'oeuvre explore l'Afrique subsaharienne avant, pendant et après la colonisation et la traite négrière. Elle s'est également intéressée aux Afropéens, les africains installés en Europe.

Léonora Miano est née à Douala et y a fait ses études secondaires. Toute enfant, elle rêve d'écrire, des poèmes, son premier roman à 16 ans. Bac en poche, elle part pour la France où elle étudie l'anglais à l'université de Valenciennes puis à celle de Nanterre. Elle écrit sans relâche, un roman par an, mais ne tente pas d'envoyer un manuscrit à un éditeur car elle ne se sent pas prête. A 30 ans, elle sent qu'elle a trouvé sa voix personnelle et se lance. L'intérieur de la nuit est non seulement accepté, mais obtient la cinquième place au classement des meilleurs livres de l'année du magazine Lire. L'année suivante, Contour du jour qui vient remporte le Goncourt des lycéens et le prix Louis Guilloux. Ces deux livres forment avec Les aubes écarlates une trilogie africaine, tandis que Afropean soul et Tels des astres éteints se situent dans la communauté afropéenne. Elle s'est aussi intéressée à la traite négrière, par un recueil de chansons qu'elle interprète elle-même, Sankofa Cry, les cris de désespoir et d'angoisse de ceux que l'on emporte de l'autre côté de l'Atlantique, et par un roman publié en 2013, La saison de l'ombre, qui s'attache à la douleur de ceux à qui la traite des noirs a arraché un fils, un père ou un mari et qui restent en Afrique. Ce livre vient de recevoir deux prestigieuses récompenses, le Grand prix du livre métis et le Femina.