Georges  Minois

Georges Minois

Georges Minois malgré un brillant parcours universitaire et un titre de docteur de l'université, a préféré enseigner au lycée plutôt qu'à l'université où il aurait dû choisir une période de spécialisation. Sa plantureuse bibliographie parcourt toute l'histoire française et britannique et surtout explore les comportements collectifs de l'Occident

Georges Minois aurait pu faire une grande carrière universitaire : il est en effet normalien, agrégé et docteur en histoire. Mais à l'université, où il aurait dû se spécialiser dans une période, il a préféré le lycée Ernest Renan de Saint Brieuc où il s'est senti plus libre et disponible pour l'écriture. Il y a enseigné jusqu'à sa retraite en 2007. Sa bibliographie compte près de 40 titres. Rares sont les sujets auxquels il ne s'est pas intéressé, de l'histoire de la Bretagne, La Bretagne des prêtres en Trégor d'Ancien Régime, l'un de ses premiers livres en 1987, Les religieux de Bretagne sous l'Ancien Régime, Nouvelle histoire de la Bretagne, Anne de Bretagne à celle de la Grande Bretagne, Henri VIII, Les Tudors, Les Stuarts, l'Angleterre georgienne. Il a également beaucoup travaillé sur l'histoire religieuse, Le confesseur du roi. Les directeurs de conscience de la monarchie française, Le diable, L'Eglise et la guerre, Dictionnaire des athées, agnostiques et autres mécréants, L'Eglise et la science, un malentendu, en deux volumes, l'un de saint Augustin à Galilée, l'autre de Galilée à Jean-Paul II. Sa biographie de Charlemagne, 700 pages, a été très remarquée. Mais il est surtout connu pour les grandes synthèses dans lesquelles il explore les idées et les comportements collectifs de l'Occident, Histoire de la vieillesse de l'Antiquité à la Renaissance, Histoire du suicide, Histoire du rire et de la dérision, Histoire des enfers, Une histoire du péché originel, L'âge d'or. Histoire de la poursuite du bonheur, Histoire du mal de vivre, Histoire de la solitude et des solitaires.

La Procure aime particulièrement :

Georges Minois : OEUVRES

Autres contributions