Pierre Miquel

Pierre Miquel

Pierre Miquel est un historien français, professeur à Sciences-Po et à la Sorbonne qui s'est en quelques livres affirmé comme le spécialiste de la première guerre mondiale. Il a laissé une centaine d'ouvrages, histoire, essais ou romans.

Pierre Miquel est né à Montluçon en 1930. Après de brillantes études en lettres, en histoire et en philosophie, il passe l'agrégation d'histoire et devient professeur au lycée Carnot. Il consacre sa thèse, déjà, à la première guerre mondiale, plus précisément au traité de Versailles et l'opinion publique. Il devient en 1960 maitre de conférence à Sciences Po, puis à la faculté de Nanterre, à Lyon et enfin à la Sorbonne au département d'histoire du XXè siècle. Son premier livre, publié en 1959, ne concerne pas la guerre de 14, mais l'affaire Dreyfus. Le suivant s'attache à la personnalité de Poincaré. Une Histoire de France, publiée en 1976, le fait connaître du grand public. C'est en 1978, avec l'ouverture des archives de la guerre de 14, qu'il se lance dans leur dépouillement et en devient un spécialiste. Son ouvrage emblématique, La Grande Guerre paraît en 1983 et reçoit le prix Gobert de l'Académie Française, mais il évoque en une cinquantaine d'autres livres tous les aspects du conflit, de la vie des poilus sur les différents fronts aux grands enjeux stratégiques. Il a été comparé à Michelet pour le souffle de son écriture, qui lui a attiré un lectorat fidèle. Loin de se restreindre à la guerre de 14, il a également écrit une histoire de la Révolution française, plusieurs livres sur l'Empire et des romans, plus d'une centaine de titres en tout, et a participé à de nombreuses émissions historiques à la télévision et à la radio. Il est décédé en 2007.

Pierre Miquel : OEUVRES

Autres contributions