Jürgen  Moltmann

Jürgen Moltmann

Jürgen Moltmann est un pasteur et théologien allemand disciple de Karl Barth dont la vocation est née dans les camps de prisonniers des lendemains de la guerre. Sa Théologie de l'espoir parue en 1964, a inspiré la théologie de la libération.

Jürgen Moltmann est né dans une famille intellectuelle protestante du nord de l'Allemagne et a grandi sous le nazisme, passage obligé par la jeunesse hitlérienne puis jeune recrue de la Wehrmacht en 1947, à 17 ans. Il est fait prisonnier sur le front de Hollande l'année suivante et passe trois ans comme prisonnier de guerre, en Belgique puis en Grande Bretagne. En captivité, il ressent un profond désespoir devant la révélation des crimes du nazisme dont il avouera avoir perdu toute confiance en la culture allemande en les découvrant. Il se plonge dans la Bible que lui a prêtée un aumônier américain et Nature et destin de l'homme du théologien Reinhold Niebuhr, qui change le fil de sa vie. Je n'ai trouvé le Christ, il m'a trouvé aime-t-il à dire. Libéré en 48, il ne s'oriente pas vers les études scientifiques auxquelles il pensait avant-guerre mais vers la théologie, à Göttingen avec Karl Barth tenant de l'église protestante confessante qui s'est dès 1933 opposée au nazisme, et consacre sa thèse, passée en 1952, à Prédestination et histoire du salut chez Moïse Amyraut. Pasteur à Brême l'année suivante, il devient en 1958 professeur à l'université de Wuppertal, avant Bonn en 1963 et Tübingen, à la chaire de théologie systématique de 1967 à 1995. Son ouvrage-phare, Théologie de l'espérance paraît en 1964 et influencera la théologie de la libération. Il écrit avec sa femme, théologienne aussi, Dieu homme et femme et aborde des thèmes plus proches de l'écologie Dieu dans la création, traité écologique de la création. Livre après livre, il cherche à rendre la foi chrétienne audible et vivante dans le monde moderne et aborde tous les aspects de la théologie.

Jürgen Moltmann : OEUVRES

En savoir plus