Tobie Nathan

Tobie Nathan

Tobie Nathan, originaire d'Egypte d'où il a été chassé enfant par la révolution nassérienne, est le successeur de Georges Devereux, fondateur d'une branche novatrice de la psychiatrie, l'ethnopsychiatrie. Entre romans et ouvrages scientifiques, sa bibliographie est d'une grande richesse.

Tobie Nathan est d'origine juive italienne, mais il est né au Caire, où sa famille s'était installée depuis deux générations, en 1948. EN 1957, la révolution de Nasser décrète l'expulsion des juifs. Le jeune garçon doit donc quitter le pays avec les siens. La famille s'installe d'abord en Italie, puis en France où il est naturalisé à sa majorité, étudie la psychologie et passe un doctorat d'état en 1983, sous la direction de Georges Devereux dont il devient le disciple et plus tard le successeur. C'est sous son influence qu'il s'intéresse à l'ethnopsychiatrie, une approche nouvelle qui replace le patient dans son environnement tant familial que culturel. Lui même ne s'est jamais guéri de son départ d'Egypte et estime qu'un migrant reste à jamais un exilé. Tobie Nathan enseigne aux universités de Paris XIII puis de Paris VIII, ouvre la première consultation d'ethnopsychiatrie et fonde en 1993 le Centre Georges Devereux dans le service du professeur Leibovici. Son oeuvre se divise en deux parties : des romans et des ouvrages scientifiques sur sa discipline. Parmi les romans, Saraka Bô, 613, Serial Eater, Qui a tué Arlozoroff, Ethno roman, né de ses souvenirs, prix Femina essai en 2012 ou Ce pays qui te ressemble. Son ouvrage maitre en psychiatrie : La folie des autres. Traité d'ethnopsychiatrie.

La Procure aime particulièrement :

Tobie Nathan : OEUVRES

Autres contributions