Irène Nemirovsky

Irène Nemirovsky

Irène Nemirovsky est un écrivain français russe d'origine juive que son baptême ne protégea pas de l'arrestation et de la déportation à laquelle elle ne survécut pas. Le manuscrit de son roman le plus fameux Une Suite Française ne fut découvert et publié à titre posthume qu'en 2004, pour connaitre aussitôt un grand succès.

Irène Nemirovsky naquit à Odessa en 1903 dans une riche famille juive. La petite fille apprend le français avec sa gouvernante dès le plus jeune âge. Installée à Kiev, la famille se réfugie à Saint-Pétersbourg pour échapper aux pogroms mais fuit la révolution bolchévique en 1918. Helsinki, Stockholm, leur errance les amène à Paris l'année suivante. Irène réussit le bac et se met, parallèlement à des études de littérature comparée à la Sorbonne, à écrire des nouvelles. Elle épouse le banquier Michel Epstein en 1926. Ils auront deux filles, Denise en 1929 et Elisabeth en 1937. Son premier roman Le Malentendu est publié en 1926. Le suivant, David Golder, en 1929, fait d'elle un écrivain installé. Le gouvernement français lui refuse pourtant sa naturalisation en 1935. Son baptême en 1939 ne la protégera pas. La publication du statut des Juifs en 1940 lui interdit d'être publiée et son mari doit quitter sa banque. Ils se réfugient dans un village du Morvan où ils avaient déjà caché leurs filles. Irène Nemirovsky sera arrêtée en Juillet 42, envoyée à Pithiviers malgré les efforts de son mari pour la faire libérer, puis déportée à Auschwitz où elle mourra du typhus le mois suivant. Son mari est arrêté à son tour en Octobre de la même année et gazé à son arrivée à Auschwitz. Acharnement, des gendarmes tentent d'arrêter leurs filles âgées de 13 et 4 ans à l'école du village mais une personne sûre réussit à les faire fuir à Bordeaux où elles sont cachées sous un faux nom. A la Libération, leur éducation sera assurée par un conseil de famille composé de la banque de Michel Epstein, d'Albin Michel, et de la Société des Gens de Lettres. Le manuscrit inachevé d'Une Suite Française , retrouvé des années plus tard dans une valise, est publié en 2004 et reçoit le Renaudot.

La Procure aime particulièrement :

Irène Nemirovsky : OEUVRES

En savoir plus