Joseph  O' Connor

Joseph O' Connor

Joseph O'Connor appartient à la nouvelle génération d'écrivains irlandais. Comme nombre de ses collègues, il vient du journalisme. Il a définitivement opté pour la littérature à 36 ans, en 1989 et a été récompensé l'année suivante par le succès de Le dernier des Iroquois.

Joseph O'Connor, contrairement à d'autres écrivains irlandais, vient d'un milieu privilégié de Dublin. Il a fait ses études secondaires dans l'une des meilleures écoles de la capitale puis obtenu un diplôme de littérature anglo irlandaise au University College de l'université de Dublin. Il a alors traversé la mer d'Irlande pour poursuivre ses études en Angleterre, à Oxford puis Leeds où il s'est diplômé en écriture de scénarios. De retour en Irlande, il se tourne vers le journalisme avant de se mettre à écrire à plein temps. Son premier livre ; Le dernier des iroquois est sélectionné pour le Whitbread Prize. Le deuxième, Desperados est inspiré par son expérience au sein de la British Nicaragua Solidarity Campaign. Le succès s'est poursuivi avec Les bons chrétiens, A l'irlandaise, L'étoile des mers, Muse, inspiré par la comédienne Maire O'Neill et sa relation avec le dramaturge J M Synge ainsi que des pièces de théâtre et des scénarios. Il passe, avec Delmot Bolger et Colm Toibin, pour avoir donné un second souffle à la littérature de son pays.

Autres contributions