Véronique Ovaldé

Véronique Ovaldé

Véronique Ovaldé est encore une toute jeune romancière et pourtant celle que l'on surnomme la reine du mot juste a imposé son talent en quelques livres, tous très bien accueillis, récompensés par de nombreux prix et traduits en une dizaine de langues, y compris chinois et coréen.

Véronique Ovaldé rêvait d'écrire et pour s'introduire dans le monde littéraire, a passé un BTS édition à l'Ecole Estienne après le bac. Tout en travaillant, elle prend des cours de littérature et d'écriture par correspondance et se lance en 2000 avec Le sommeil des poissons, accepté par une maison prestigieuse, Le Seuil et aussitôt remarqué par la critique. Si elle publie désormais ailleurs, elle travaille comme éditrice à Points Seuil où elle est responsable de la poésie et du roman noir. Au rythme d'un livre tous les ans ou tous les deux ans, elle construit une oeuvre toujours très bien accueillie en France comme à l'étranger puisqu'on peut citer, outre celles dans les langues des pays limitrophes, des traductions en roumain, en finnois, en chinois et en coréen. Ce que je sais de Vera Candida a par exemple obtenu, outre le Renaudot des lycéens, le prix France Télévision et celui des lectrices de Elle. Elle figure avec La grâce des brigands parmi les auteurs-phare de la rentrée 2013.