Frédéric  Ozanam

Frédéric Ozanam

Frédéric Ozanam, universitaire lyonnais de la première moitié du XIXè siècle, né dans la période agitée qui va du premier au second Empire est un catholique engagé que l'on peut considérer, selon les termes du pape Jean-Paul II comme le fondateur de la doctrine sociale de l' Eglise.

Frédéric Ozanam, fils d'un officier de l'armée napoléonienne, est né à Milan en 1813. Il fait ses études à Lyon où son père est devenu médecin, puis à Paris, étudie le droit et les lettres, apprend l'hébreu et le sanscrit et publie à 18 ans des Réflexions sur la doctrine de Saint-Simon remarquées. Il fonde en 1833 la conférence de la charité, pour soulager la misère. Bientôt placée sous le patronage de Saint Vincent de Paul, la conférence visite des familles signalées par une fille de la Charité, Soeur Rosalie. Il obtient de l'archevêque de Paris l'organisation des conférences Notre Dame où prêche Lacordaire avec un grand succès. Devenu avocat mais attiré par l'enseignement, il obtient la création à Lyon d'une chaire de droit commercial en 1939, mais après une thèse sur Dante, passe l'agrégation de littérature et devient professeur de littérature étrangère à la Sorbonne l'année suivante. C'est en 1848 qu'il s'engage de façon décisive politiquement et socialement et fonde avec Lacordaire le journal L'ère nouvelle. Il tente de s'opposer aux violences lors de l'insurrection de juin 48. Malheureusement sa santé fragile s'altère à nouveau et malgré plusieurs voyages dans des pays chauds, il meurt à son retour en France ne1853. Le pape Jean-Paul II qui voit en lui le précurseur de la doctrine sociale de l'Eglise le béatifie en 1997.

Frédéric Ozanam : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus