Marcel Proust

Marcel Proust

Marcel Proust est-il le plus grand artiste de la langue française et le plus grand nom de notre littérature ? Beaucoup le pensent. Nul n'a, par sa méditation sur le temps et la mémoire, son écriture introspective et ses personnages, devenus des types humains, exercé une telle influence sur la littérature française et étrangère.

Marcel Proust, sujet à de violentes crises d'asthme, est choyé par sa mère à laquelle il est très attaché. Il passe son enfance entre Paris où il est né en 1871, les jardins des Champs Elysées où jouent les jeunes filles en fleur et le lycée Condorcet, la maison près de Chartres où habite Tante Léonie et Cabourg , le Bolbec de la Recherche. Des études en dents de scie brillantes, des essais d'écriture et l'introduction dans les salons par son ami Jacques Bizet, fils du compositeur de Carmen. Il étudie les sciences politiques et les lettres, suit les cours de Henri Bergson et reprend la vie mondaine que lui permet la fortune familiale et qui assoit sa réputation de dilettante un peu snob. Les plaisirs et les jours recueil d'essais et de poèmes, paraît en 1894. La rencontre de Robert de Montesquiou, modèle de Charlus, l'introduit dans les grands salons du faubourg Saint Germain. Il y amasse un matériau qu'il commence à rédiger, qu'il réutilisera dans La Recherche et qui sera publié après sa mort sous le titre de Jean Santeuil. Il travaille ensuite sur le critique d'art John Ruskin qu'il traduit avec l'aide de sa mère et publie sans grand succès. Ses parents meurent en 1906 et Proust s'installe alors dans un appartement dont il ne sort que le soir. Là, dans sa chambre tendue de liège, il commence à écrire A la recherche du temps perdu, veillé par sa gouvernante Céleste Albaret. André Gide fait refuser Du côté de chez Swann par Gallimard en 1913, il reconnaitra ensuite son erreur, et le livre est publié à compte d'auteur chez Grasset. A l'ombre des jeunes filles en fleur sort chez Gallimard et reçoit le Goncourt en 1919. Très affaibli, il jette ses dernières forces dans son oeuvre qui est publiée après sa mort en 1922.

La Procure aime particulièrement :

Marcel Proust : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus