René Rémond

René Rémond

René Rémond, est l'historien de la France contemporaine, connu pour son ouvrage sur l'histoire de la droite française et commentateur des élections et grands évènements de la vie nationale à la télévision. Catholique convaincu, il a également traité l'histoire religieuse et les problèmes de l'Eglise.

René Rémond, né à Lons-le-Saulnier en 1918, fait ses études à Paris, au lycée Condorcet puis en khâgne à Louis-le-Grand. Mobilisé de 1939 à 1941, il doit différer son entrée à l'Ecole normale supérieure jusqu'en 1942. Il prépare l'agrégation d'histoire tout en participant à la Résistance et est reçu deuxième. Il s'engage également à la JEC dont il devient secrétaire général en 1943. Au lendemain de la guerre, il est nommé assistant de Pierre Renouvin à la Sorbonne et prépare sa thèse, consacrée aux Etats-Unis devant l'opinion française de 1815 à 1852, qu'il soutient en 1952. Son livre le plus connu, La Droite en France de 1815 à nos jours paraît en 1954. Il devient professeur à Sciences Po qu'il quitte en 1964 pour l'université de Nanterre tout juste créée et la première chaire d'histoire du XXè siècle. Il est également directeur du centre catholique des intellectuels français. En 1971 il est élu président de l'université de Nanterre et il occupe ce poste jusqu'en 1976. Il créé en 1978 l'Institut d'histoire du temps présent avec François Bédarida et prend en 1981 la succession de François Goguel à la présidence de la Fondation nationale des sciences politiques. Il participe aussi à nombre d'émissions et de débats à la radio et à la télévision, ce qui ne l'empêche pas d'écrire : l'anticléricalisme en France de 1815 à nos jours paraît en 1976, ainsi que plusieurs manuels destinés aux étudiants. Il est élu à l'Académie Française au fauteuil de François Furet en 1998. Il meurt à Paris en 2007.

La Procure aime particulièrement :

René Rémond : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus