Maël Renouard

Maël Renouard

Maël Renouard, qui vient de remporter le prix Décembre pour son premier roman, La réforme de l'opéra de Pékin, est l'un des brillants intellectuels de la génération des années 80. Ce jeune philosophe a déjà une longue bibliographie d'essayiste et de traducteur.

Maël Renouard a intégré l'Ecole normale supérieure de la rue d'Ulm à 19 ans , en 1998, et réussi l'agrégation de philosophie deux ans plus tard. Il a été aussitôt chargé de cours à l'université Paris I puis à Normale-Sup à partir de 2009. Il change alors d'activité, puisqu'il devient "plume" du premier ministre François Fillon jusqu'en 2012. Malgré cela, il déploie une intense activité éditoriale. D'abord, des traductions de la philosophie et de la littérature allemandes, accompagnées de l'appareil critique indispensable, notes et commentaires, Ainsi parla Zarathoustra de Nietzsche, Le sous-lieutenant Gustel d'Arthur Schnitzler,Le raconteur de Walter Benjamin, de l'anglais, Un avant-poste de progrès de Joseph Conrad et du grec ancien, Le banquet de Platon. Il a également écrit plusieurs essais, L'oeil et l'attente, sur Julien Gracq ou Yves Bonnefoy, image et mélancolie. Son premier roman, La réforme de l'opéra de Pékin, chronique de la révolution culturelle de Mao, très court, 96 pages seulement, a remporté le mieux doté des prix littéraires, le prix Novembre 2013.

Maël Renouard : OEUVRES

Autres contributions