Jean-Pierre Rioux

Jean-Pierre Rioux

Jean-Pierre Rioux est un historien français spécialiste, malgré quelques incursions au XIXè siècle, du XXè siècle, du Front Populaire à la décolonisation commencée sous la IVè République et achevée sous la Vè et dont les soubresauts ont marqué la vie politique et intellectuelle par les débats qu'elle a suscités.

Jean-Pierre Rioux a mené une grande carrière de professeur qui l'a mené jusqu'à l'inspection générale de l'Education Nationale. Né en 1939, agrégé d'histoire en 1964, il a enseigné au lycée jusqu'en 1972, date à laquelle il a rejoint l'université de Nanterre, comme assistant puis maitre assistant en histoire contemporaine. Il est ensuite devenu maitre de conférence à Sciences-Po et chargé puis directeur de recherche au CNRS à partir de 1980. Il a également mené carrière aux Etats-Unis, en tant que professeur associé à l'université de New York. Il a été nommé inspecteur général en 1991. S'il a écrit sur Les Bonaparte, son premier livre en 1968, sur la révolution industrielle et sur le tandem littéraire Erkmann-Chatrian, son domaine reste l'histoire du XXè siècle. Il a travaillé sur le Front Populaire, les partis politiques, Les populismes en 2006, Les centrismes : de Mirabeau à Bayrou en 2011, l'histoire de la IVè République dont il a écrit une histoire en deux volumes et surtout sur la décolonisation et ses grands acteurs, Mendès-France qui a mis un terme à la guerre d'Indochine et donné son indépendance à la Tunisie et de Gaulle qui a réglé la douloureuse question algérienne et décolonisé l'Afrique Noire. La conviction que La France perd la mémoire ainsi qu'il l'a écrit en 2006 l'a conduit à accepter la mission d'étude confiée par Nicolas Sarkozy sur les lieux susceptibles d'accueillir le projet de Maison de l'histoire de France. L'abandon du projet l'a beaucoup déçu. Jean-Pierre Rioux est un collaborateur régulier de France-Culture, Esprit, Le Monde et La Croix.

Jean-Pierre Rioux : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus