Pierre Rosenvallon

Pierre Rosenvallon

Pierre Rosenvallon, professeur au Collège de France, a commencé sa carrière professionnelle par un engagement politique et syndical au sein de ce que l'on appelait alors la nouvelle gauche. Puis il rejoint l'université Paris Dauphine. Son travail d'historien porte sur le modèle politique français et l'idée de démocratie.

Pierre Rosenvallon, né à Blois en 1948, est diplômé de HEC et docteur d'état en gestion. A sa sortie de l'école en 1969, il entre comme permanent à la CFDT où il est conseiller économique puis politique d'Edmond Maire, et l'un des théoriciens de l'autogestion défendue par ce syndicat. Il publie ses premiers livres, L'âge de l'autogestion et Pour une nouvelle culture politique. Une carrière politique semble s'ouvrir à lui mais il préfère devenir universitaire, il anime le pôle sociologique du centre travail et société créé à l'université Paris-Dauphine par Jacques Delors. Il prépare avec Claude Lefort une thèse de 3è cycle, Le capitalisme utopique, histoire de l'économie de marché, puis, en 1985, un doctorat d'état, Le moment Guizot. Il devient alors maitre de conférence puis directeur d'études à l'EHESS. Il y dirige plusieurs années le centre d'études politiques Raymond Aron. Depuis 2001, il a ajouté à son activité la chaire d'histoire moderne et contemporaine du politique au Collège de France. Il anime en outre La république des idées, l'atelier intellectuel qu'il a fondé en 2002. Ses livres abordent les différents aspects du modèle politique français, la protection sociale, la conception de la démocratie ou le rôle de l'état.

Autres contributions