Christian  Signol

Christian Signol

Christian Signol appartient à l'Ecole de Brive, illustrée par plusieurs écrivains qu'inspire l'amour de leur terroir, tels Denis Tillinac et Claude Michelet. Le succès de la saga La rivière Espérance l'a encouragé à poursuivre au rythme d'un livre tous les ans une oeuvre qui rappelle celle de Maurice Genevoix.

Christian Signol n'est pas né en Corrèze mais dans le Quercy en 1947 et grandit à la campagne jusqu'à l'entrée au lycée de Brive où il déteste le régime de pensionnaire et se réfugie plus encore dans la lecture. Il s'inscrit ensuite en lettres et en droit et jeune marié s'installe à Brive où il devient rédacteur à la mairie puis directeur du contentieux. Son premier roman, Les cailloux bleus en 1984, remporte un grand succès qui l'encourage à poursuivre. Il achève en 1990 la trilogie La rivière Espérance, adaptée cinq ans plus tard pour la télévision. Signol enchaine depuis lors titres, succès et prix littéraires, un livre tous les ans, romans isolés, sagas telles Les vignes de Sainte Colombe, Les Noëls blancs, Les messieurs de Grandval, souvenirs familiaux, Pourquoi le ciel est bleu ?, Ils étaient des dimanches , Bonheurs d'enfance et des hymnes à la nature, Les vrais bonheurs qui rappellent Maurice Genevoix par la finesse et la précision de leurs notations.