Georg Simmel

Georg Simmel

Georg Simmel dont l'influence sur l'Ecole de Chicago a été immense, est un pionnier de la sociologie en raison de son approche novatrice et pluridisciplinaire. Il estimait en effet qu'il fallait étudier la société dès que plusieurs individus exerçaient une action réciproque et donc les processus de socialisation.

Georg Simmel est berlinois. Il étudie l'histoire et la philosophie dans une des universités de sa ville natale et passe son doctorat avec une thèse sur Kant. La fortune héritée de son père le met à l'abri du besoin et il peut se contenter de n'être que privatdozent comme d'ailleurs Kant ou Hegel avant lui car la communauté universitaire critique ses positions hétérodoxes, malgré le soutien du père de la discipline, Max Weber. Il ne fut nommé professeur qu'en 1914, quatre ans avant sa mort, à l'université de Strasbourg, ville allemande depuis 1870. Simmel aborde en effet la sociologie d'une manière novatrice. Selon lui, elle doit étudier les liens entre les individus, même dans de petits groupes, dès que les membres de ce groupe exercent les uns sur les autres une action réciproque. Il a étudié tous les domaines, la mode, la femme, l'art, le statut d'étranger, la pauvreté et surtout l'argent. Sa Philosophie de l'argent, parue en 1900, est considérée comme un classique. Raymond Aron, Erwin Goffman, Raymond Boudon ont reconnu son influence qui s'est aussi exercée sur l'Ecole de sociologie de Chicago.

Georg Simmel : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus