Graham Swift

Graham Swift

Graham Swift s'est en quelques livres hissé parmi les meilleurs écrivains de sa génération en Grande Bretagne. Le pays des eaux en particulier, chronique familiale de la région marécageuse de l'est de l'Angleterre est devenu un classique, un des grands romans de l'après-guerre.

Graham Swiftn'a rien à voir avec Jonathan Swift, l'auteur des Voyages de Gulliver. Il appartient à la génération des Julian Barnes ou Martin Amis, les écrivains nés dans l'immédiat après-guerre. Londonien, ila fait ses études secondaires au collège de Dulwich dans la banlieue sud-est que son architecture néogothique a fait choisir pour le tournage des Harry Potter. Il y a gagné une place à la prestigieuse université de Cambridge et a terminé son parcours étudiant à York. Le pays des eaux, paru en 1983, une chronique familiale tragique située dans la région brume et d'eau de l'est de l'Angleterre, est son troisième roman et celui qui l'a fait classer parmi les vingt meilleurs espoirs de la littérature britannique. Il a maintenant une dizaine de romans à son actif et a remporté le Booker Prize 1996 pour La dernière tournée. Il reconnaît l'influence de Borges, Garcia Marquez et du Günther Grass du Tambour, pour l'atmosphère ancrée dans le quotidien et pourtant imprégnée de surnaturel de certains de ses livres, ce qu'il appelle le réalisme magique. Ses romans les plus récents ne dérogent pas à cette règle : La lumière du jour, Demain ou J'aimerais tellement que tu sois là.

Graham Swift : OEUVRES