Guillaume de Tanoüarn

Guillaume de Tanoüarn

Guillaume de Tanoüarn est un prêtre catholique co-fondateur de l'Institut du Bon Pasteur. Docteur en philosophie, il dirige deux revues et a écrit plusieurs livres sur des sujets variés, du Jonas de l'Ancien Testament à Blaise Pascal.

Guillaume de Tanoüarn qui ne fait pas mystère de ses idées maurrassiennes, a été ordonné prêtre en 1989, à 27 ans, au séminaire d'Ecône fondé en 1971 par Mgr Lefebvre, en désaccord avec les réformes du concile Vatican II. Il part enseigner au Gabon puis à son retour en France, il est nommé vicaire à Saint-Nicolas-du-Chardonnet. En 2004, l'abbé Laguérie est exclu de la fraternité Saint Pie X. Guillaume de Tanoüarn l'est quelques semaines plus tard pour avoir pris sa défense. Avec l'abbé Aulagner, ils fondent alors l'Institut du Bon Pasteur reconnu de droit canonique par le pape Benoît XVI en 2006 et autorisé à célébrer la messe selon le rite tridentin, c'est-à-dire les textes en vigueur en 1962, avant les réformes de Vatican II. Guillaume de Tanoüarn est actuellement directeur du centre Saint Paul à Paris et professeur au séminaire Saint Vincent de Paul de Courtalain non loin de Chartres. Docteur en philosophie de l'université de Lyon depuis 2007 après une thèse sur la pensée du cardinal Cajétan, dominicain du XVIè siècle, représentant du pape à Wittenberg où il combattit les thèses de Luther, il a créé les revues Pacte et Objections et écrit plusieurs livres : outre plusieurs réflexions sur le devenir de l'Eglise, il a consacré une étude à la figure biblique de Jonas, symbole du désenchantement de l'homme d'aujourd'hui et de la miséricorde divine, et une autre, parue en 2012, à Blaise Pascal et à son pari , le pari pascalien de croire, toujours actuel car notre raison ne nous permet pas de trancher la question de l'existence de Dieu et l'homme a tout à gagner à choisir la foi.