Gérard  Testard

Gérard Testard

Gérard Testard s'est investi dans Fondacio, mouvement né du renouveau charismatique peu de temps après sa création dans les années 70 et l'a présidé une quinzaine d'années. Il est également engagé à Diaconat et Ensemble pour l'Europe Son livre La foi, un don à vivre, connaît un grand succès.

Gérard Testard n'est pas prêtre mais laïc, marié et père de famille, engagé dans les mouvements chrétiens après s'être investi dans la direction de centres de formation agricole. Il s'est rapproché du mouvement Fondacio, proche du Renouveau charismatique, fondé par Jean-Michel Rousseau et destiné à la formation chrétienne de jeunes adultes puis élargi à des laïcs engagés en paroisse et dans les organismes sociaux. Une crise interne provoque le départ du fondateur en 1991 et c'est Gérard Testard qui prend la présidence du mouvement. Il reste à ce poste 17 ans, jusqu'en 2008. Sous son influence, Fondacio, très ouvert sur l'oecuménisme, est devenu de droit pontifical. Gérard Testard est aussi engagé dans Diaconia et Ensemble pour l'Europe, qui cherche à réunir des chrétiens de toute l'Europe pour prévenir les conflits Il s'en explique dans Quelle âme pour l'Europe. 250 communautés et mouvements chrétiens Ensemble pour l'Europe. Ses autres ouvrages : Aimer l'Eglise, aimer le monde et La foi, un don à vivre.

Gérard Testard : OEUVRES