Thich Nhat Hanh

Thich Nhat Hanh

Thich Naht Hanh est un moine bouddhiste originaire du Vietnam que la longue guerre qui ravagea son pays a contrait à se réfugier en Occident où il a fait connaître sa religion. Il milite inlassablement pour la paix.

Thich Naht Hanh, dont le nom est Naht Hanh, précédé d'un titre, Thich, est entré dans un monastère zen du Vietnam à 16 ans, en 1942, et a été ordonné deux ans plus tard. Il s'installe dans un temple de Saïgon puis passe trois ans aux Etats-Unis à l'université de Princeton, pour étudier les religions comparées. Retourné dans son pays, il fonde une université bouddhique. Mais deux ans plus tard, en 1966, la guerre le contraint à l'exil. Il ne reverra son pays qu'en 2005. Il entame un inlassable combat pour la paix qui lui vaut d'être proposé par Martin Luther King pour le prix Nobel de la paix en 1967. Il obtient en 1972 le statut de réfugié politique en France où il dirige la branche de bouddhisme zen dans le centre qu'il a créé en Lot-et-Garonne en 1982 et cherche à aider les boat people qui fuient le Vietnam et bientôt le Cambodge. Il écrit et voyage beaucoup pour répandre son message. Quelques titres parmi la trentaine de livres écrits depuis 1996 : La paix, un art, une pratique, Bouddha vivant, Christ vivant, La vision profonde, de la pleine conscience à la contemplation, Clés pour le zen, Changer l'avenir pour une vie harmonieuse La paix en soi, la paix en marche.

La Procure aime particulièrement :

Thich Nhat Hanh : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus