Serge Tisseron

Serge Tisseron

Serge Tisseron est un psychiatre et psychanalyste dont le travail s'est orienté dans trois directions différentes : les traumatismes nés d'un secret familial et leurs répercussions, nos relations avec les différentes formes d'images et la façon dont le numérique bouleverse nos vies et notre rapport aux autres.

Serge Tisseron a suivi la khâgne littéraire du lycée du Parc de Lyon avant de se lancer dans le parcours de médecine. En khâgne il a découvert la fascination pour la folie des poètes surréalistes et décidé de s'orienter vers la psychiatrie. Il soutient en 1975 une thèse originale, Histoire de la psychiatrie en bande dessinée, qui lui vaut une invitation au festival d'Angoulême. L'année suivante, son mémoire d'études spécialisées en psychiatrie porte sur l'utilisation pédagogique de la BD. Une passion qui va permettre à Tisseron de mettre au jour, par la lecture de certains épisodes de Tintin un secret familial d'Hergé, confirmé par la biographie publiée quelques année plus tard par Pierre Assouline. Après la publication de Tintin et la psychanalyse, il élargit sa découverte à l'effet pathogène de tels secrets pour la construction d'un être : La honte, psychanalyse d'un lien social et Secrets de famille, mode d'emploi. Il travaille aussi sur les images et les jeux vidéo, Psychanalyse des images, des premiers traits au virtuel, Qui a peur des jeux vidéo ?. Il a étendu sa recherche au cinéma, à la photographie Le mystère de la chambre claire et à la télévision. Après une carrière de praticien hospitalier, il enseigne la psychologie à l'université de Nanterre.