Henri Troyat

Henri Troyat

Henri Troyat est d'origine russe, chassé de son pays tout enfant par la révolution de 1917. Son oeuvre, dont il a pu vivre très vite et qui l'a mené à l'Académie Française, se partage entre romans, souvent réunis en cycles, et biographies, principalement de personnalités politiques ou littéraires russes.

Henri Troyat s'appelle en fait Lev Aslanovitch Tarassov et a vu le jour à Moscou en 1911. Son père a une situation importante, des propriétés à la campagne. La révolution bolchévique va ruiner la famille et la mener jusqu'à Paris au terme d'un périple de trois ans. Henri Troyat fait son droit après des études secondaires au lycée Pasteur de Neuilly. Naturalisé français, il trouve un emploi à la préfecture de la Seine à la fin de son service militaire mais l'envie d'écrire le tenaille. La même année, son premier roman, Faux jour, obtient le prix du roman populiste. En 1938, L'araigne décroche le Goncourt. Il peut alors se consacrer entièrement à l'écriture. Démobilisé après la défaite de 40, il entreprend Tant que la terre durera, une série de sept romans nourris de souvenirs personnels, qui racontent l'émigration russe. Dès lors les livres s'enchainent. On peut les classer en deux catégories, les romans et les ouvrages historiques. Parmi les romans, des titres isolés mais Troyat préfère les grandes fresques en plusieurs volumes avec des personnages qui passent parfois de l'une à l'autre. Ainsi Elisabeth des Semailles et les moissons finit-elle par épouser Boris de Tant que la terre durera. Les livres historiques sont des biographies. Des personnages de l'histoire russe, Catherine la Grande, prix des Ambassadeurs 1978, Pierre le Grand, Boris Godounov, Raspoutine et des artistes, La baronne et le musicien ou la relation de Tchaïkovski et de sa protectrice Mme von Meck, Pouchkine, Gogol, Dostoievski, Tolstoï, Pasternak, les grands noms de la littérature russe. Il y ajoute une série d'écrivains français en hommage à sa seconde patrie. Il est entré à l'Académie Française dès 1959, et a écrit jusqu'à sa mort en 2007.

Henri Troyat : OEUVRES