Marcel Van

Marcel Van

Marcel Van est un prêtre rédemptoriste vietnamien habité dès l'enfance d'un désir de sainteté. Il a découvert à 14 ans les écrits de Sainte Thérèse de Lisieux et a eu plusieurs visions de la sainte. Pris dans l'engrenage des tragédies qui ont marqué son pays, il est mort dans un camp d'internement communiste à 31 ans.

Marcel Van a paraît-il exprimé son premier désir de sainteté à l'âge de 3 ans et fait sa communion six mois plus tard. A six ans, sa mère le place chez un prêtre pour commencer sa formation de futur prêtre. Mais sa famille ruinée par de graves inondations ne peut plus payer ses études et il est chassé dès l'obtention de son certificat d'études. Il est accepté au petit séminaire dominicain en 1942, mais celui-ci est détruit par un bombardement japonais quelques mois plus tard. Il continue ses études dans une paroisse où il découvre les écrits autobiographiques de Sainte Thérèse de Lisieux. Il racontera plus tard dans sa propre autobiographie comment la sainte lui apparaît, dialogue avec lui et lui enseigne la petite voie. Thérèse lui indique qu'il doit entrer dans l' ordre de Saint Alphonse de Liguori, fondateur des rédemptoristes. Il postule donc en 1944 et est accepté au noviciat. C'est à cette époque qu'il a ses premières visions du Christ qui lui dicte une prière de compassion pour la France. Ses supérieurs l'incitent à mettre par écrit ses souvenirs d'enfance et le récit de ses visions et de ses conversations avec Thérèse, le Christ ou la Vierge Marie. En 1954, à la suite des accords de Genève et de la partition du Vietnam, il demande à retourner dans le nord communiste où il est arrêté l'année suivante et condamné à 15 ans de camp. Il meurt d'épuisement quatre ans plus tard, il a 31 ans. Son procès en béatification est en cours d'instruction, ses oeuvres publiées aux Editions St Paul.

La Procure aime particulièrement :

Marcel Van : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus