Albert Vanhoye

Albert Vanhoye

Albert Vanhoye a été créé cardinal par le pape Benoit XVI pour "les services qu'il a rendus à l'Eglise" avec son inlassable activité de bibliste. Membre de la commission biblique pontificale, recteur de l'institut biblique de Rome, il a inspiré deux documents sur la place de la Bible dans la ligne des travaux du concile Vatican II.

Albert Vanhoye était prédestiné à l'état ecclésiastique car il est entré au petit séminaire de sa ville natale, Hazebrouck, à l'âge de 11 ans, en 1934. Il s'est engagé chez les Jésuites en 1941 et a été ordonné prêtre en 1954, après une licence de lettres classiques et des études de philosophie scolastique et de théologie en Belgique. L'ordre l'envoie ensuite à Rome faire une licence en Ecritures saintes conclues en 1961 par un doctorat sur son texte de prédilection, l'Epitre aux Hébreux dont l'attribution à Saint Paul est discutée. Le père Vanhoye va passer l'essentiel de sa carrière à Rome où il est professeur à l'Institut biblique pontifical, dont il sera le recteur de 1984 à 1990 et deviendra professeur émérite en 1998. A ces activités s'ajoutent la direction de la revue Biblia et sa participation aux travaux de la Commission biblique pontificale dont il est le secrétaire. Il y inspire deux textes importants qui prolongent le concile Vatican II, l'un sur l'interprétation de la Bible dans l'Eglise et l'autre sur la place du peuple juif dans la Bible chrétienne. Pour ces travaux, le pape le crée cardinal en 2006 mais le dispense à sa demande d'ordination épiscopale. Ses ouvrages portent pour la plupart sur l'Epitre aux Hébreux, La structure littéraire de l'Epitre aux Hébreux, La lettre aux Hébreux : Jésus Christ, médiateur d'une nouvelle alliance, L'Epitre aux Hébreux : un prêtre différent, écrit en 2010 malgré son grand âge. Son Le don du Christ : lecture spirituelle fut aussi très remarqué à sa sortie en 2005.

Albert Vanhoye : OEUVRES

Autres contributions