Paul Veyne

Paul Veyne

Paul Veyne, normalien, professeur à la Sorbonne puis au Collège de France est un historien français qui s'est spécialisé dans la Rome antique et a beaucoup réfléchi aux liens de l'histoire avec la philosophie et la sociologie.

Paul Veyne doit sa vocation à sa région natale, la Provence. Il a à peine 8 ans, en 1938, quand il est fasciné par la découverte d'un morceau d'amphore sur un site archéologique. Les vestiges romains ne manquent pas autour d'Aix-en-Provence et cette découverte d'enfant le marque d'autant plus que le conservateur du musée d'antiquités de Nîmes ému par cet enthousiasme enfantin l'encourage. Brillant, il passe le bac au lycée Thiers de Marseille, est admis en khâgne à Paris et réussit le concours d'entrée à l'Ecole normale supérieure en 1951 et l'agrégation d'histoire en 1955. Il part ensuite deux ans à l'Ecole française de Rome. A son retour en France, tout en continuant ses études à l'EHESS et en préparant son doctorat, qu'il passe en 1974, il enseigne à la Sorbonne puis à l'université d'Aix en Provence. Il est nommé en 1975 à la chaire d'histoire romaine du Collège de France. Ses livres témoignent de son érudition et de son désir de lier l'histoire aux sciences humaines, la philosophie et la sociologie. Il a abordé tous les sujets comme le montrent son essai paru en 1970 Comment on écrit l'histoire : essai d'épistémologie et le titre de son étude sur les jeux du cirque, Le pain et le cirque, sociologie historique d'un pluralisme politique. Il revendique l'influence de Henri-Irénée Marrou et a consacré l'un de ses récents livres à Quand notre monde est devenu chrétien. Les livres dont il est le plus fier : son essai sur René Char, son édition bilingue et annotée de l'Enéide et Et dans l'éternité, je ne m'ennuierai pas, dans lequel il retrace son itinéraire humain et intellectuel, un grand succès de librairie qui a figuré dans plusieurs sélections de prix littéraires en 2014 et remporté le Femina Essai.

La Procure aime particulièrement :

Et dans l'éternité, je ne m'ennuierai pas : souvenirs

Albin Michel ,

L'avis de La Procure

L''historien Paul Veyne met entre parenthèses, le temps d''un livre, la période gréco-romaine dont il est le spécialiste pour conter ses souvenirs. Un témoignage étonnant plein de malice et d''humour qui offre un point de vue singulier sur la seconde moitié du XXe siècle.

Paul Veyne : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus