Donald Woods Winnicott

Donald Woods Winnicott

Donald Woods Winnicott est un pédiatre et psychanalyste britannique dont les recherches sur la relation de la mère et de l'enfant et sur l'objet transitionnel, en marge de la psychanalyse de l'enfant incarnée en Angleterre par Anna Freud et Melanie Klein, ont fait évoluer la prise en charge de l'enfant et de l'adolescent.

Donald Woods Winnicott, né en 1896 à Plymouth sur la côte du sud de l'Angleterre, décide de devenir médecin à la suite d'une fracture de la clavicule, pour être indépendant des médecins en cas d'accident ou de maladie ! Ses études à Cambridge sont interrompues par la guerre de 14, où il sert comme apprenti- chirurgien dans la marine. Il les reprend à Londres en 1918, se spécialise en pédiatrie et entre à l'hôpital d'enfants du quartier londonien de Paddington où il entame une carrière de 40 années. Il entreprend une analyse en vue de se spécialiser en psychanalyse. Pendant la deuxième guerre mondiale, il traite les enfants séparés de leur famille et traumatisés par la décision du gouvernement de les évacuer des villes cibles des bombardements. Après guerre, il ouvre un cabinet de consultation privé en sus de son travail à Paddington. C'est à cette époque qu'il commence à publier et à prendre sa place dans un milieu psychiatrique scindé en deux courants, les partisans d'Anna Freud, la fille de Freud et Melanie Klein. Winnicott a défini l'importance du lien mère-enfant, la notion d'objet transitionnel et l'importance du jeu et de la créativité dans le développement de l'enfant. Ses livres, tels Le bébé et sa mère, L'objet transitionnel, Agressivité, culpabilité et réparation ont été rapidement traduits en français et ont influencé les recherches françaises comme celles de Jean Bertrand Pontalis.Winnicott est mort à Londres en 1971.

Donald Woods Winnicott : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus