Louis-Marie de Blignières

Louis-Marie de Blignières

Louis-Marie de Blignières est un religieux qui a été ordonné prêtre dans la fraternité Saint Pie X mais s'en est vite éloigné pour retrouver l'Eglise. C'est un grand spécialiste de l'oeuvre de Saint Thomas d'Aquin auquel il a consacré sa thèse et qu'il enseigne à Paris. Il a fondé la Fraternité Saint Vincent Ferrier.

Louis Marie de Blignières est né au hasard d'une affectation de son père à Madrid mais a fait ses études à Paris, dans les classes préparatoires de Ginette et à la faculté des sciences d'Orsay. Il est titulaire d'une maitrise de mathématiques-physique et d'un certificat d'études supérieures d'astrophysique. Diplômes en poche, il entre en 1972, à 23 ans, chez les bénédictins de Martigny en Suisse, fait ses études de théologie dans le cadre de la fraternité saint Pie X et est ordonné prêtre par Mgr Lefebvre. Il s'en éloigne cependant après l'affaire des sacres épiscopaux et rejoint l'Eglise officielle. Il fonde la fraternité Saint Vincent Ferrier, du nom de ce dominicain espagnol lui aussi déchiré au XIVè siècle par les conflits d'autorité entre deux papes, mais qui choisit Rome dans un souci d'unité de l'Eglise. Auteur en 2003 d'une thèse de doctorat, Le mystère de l'être, l'itinéraire thomiste de Guérard des Lauriers publiée en 2008, il enseigne la philosophie thomiste à Paris et anime au Quartier Latin des séances de formation pour les étudiants :Café-caté. Parmi ses autres livres, Les fins dernières et De Marie à la Trinité. Méditations sur les mystères du rosaire.

Louis-Marie de Blignières : OEUVRES

Autres contributions