Jacques de Saint Victor

Jacques de Saint Victor

Jacques de Saint Victor d'abord avocat puis journaliste, est maintenant universitaire, historien du droit et des idées politiques. Fin connaisseur de l'Italie où il enseigne, il a écrit deux ouvrages importants sur un sujet difficile, la mafia.

Jacques de Saint Victor a toujours été attiré par l'enseignement car après ses études de droit, il s'est inscrit au barreau et a pris un poste de chargé de cours en Langues étrangères appliquées à l'université Paris IV. Il s'est ensuite orienté vers le journalisme au Figaro Economie, le temps d'achever un doctorat en histoire du droit, passé en 1996. Passionné de littérature, il quitte alors le Figaro Economie pour une chronique au Figaro Littéraire et un poste de maitre de conférence puis de professeur à l'université Paris VIII et à celle de Rome III où il a statut de professeur invité. Ses livres traitent des idées politiques, Les racines de la liberté, Critique des nouvelles servitudes, Il faut sauver le petit bourgeois, terme que Saint Victor préfère à celui de classe moyenne, ou explorent le passé, Madame du Barry ou le système de cour, La première contre-révolution. La coterie des aristocrates noirs. Jacques de Saint Victor s'est intéressé à un phénomène inquiétant, la mafia, dans deux livres, L'industrie de la peur et Un pouvoir invisible : les mafias et la société démocratique. Il a enfin consacré un ouvrage à une ville qu'il connaît et visite régulièrement depuis plus de 20 ans pour son travail comme pour son plaisir. Le roman de la Rome insolite fait découvrir les secrets et les lieux méconnus de la ville que Fellini appelait un mythe.

Autres contributions