Pendant le confinement, vos frais de port à 1 centime* !

univers suivant univers précédent
Je bois donc je suis

Je bois donc je suis

Elsa Boyer

Stock ,
collection L'autre pensée , (mars 2011)

Résumé

Les anciens avaient trouvé une solution au problème de l'alcool : ils l'intégraient aux rituels religieux et le considéraient comme l'incarnation d'un dieu. Selon l'opinion médicale, boire un verre ou deux par jour est bon pour la santé mais l'avis contraire existe aussi. R. Scruton soutient que le vin bu dans un bon état d'esprit est profitable pour l'âme. ©Electre 2020

25,00 € 23,75 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Histoire : alimentation»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Les anciens avaient trouvé une solution au problème de l'alcool : ils l'intégraient aux rituels religieux et le considéraient comme l'incarnation d'un dieu. Selon l'opinion médicale, boire un verre ou deux par jour est bon pour la santé mais l'avis contraire existe aussi. R. Scruton soutient que le vin bu dans un bon état d'esprit est profitable pour l'âme. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Les Anciens avaient trouvé une solution au problème de l'alcool : ils en faisaient un rituel religieux, le considéraient comme l'incarnation d'un dieu et envisageaient l'ivresse perturbatrice comme étant le fait du dieu et non de l'adorateur. Peu à peu, le vin s'est séparé de ses origines orgiaques pour devenir avant tout une libation solennelle aux Olympiens puis à l'Eucharistie chrétienne - cette brève rencontre avec le sacré qui a pour but la réconciliation.

Nous connaissons l'opinion médicale selon laquelle boire un verre ou deux par jour est bon pour la santé, ainsi que l'opinion concurrente qui veut que boire plus d'un verre ou deux nous soit fatal. Face à cette doxa, l'auteur soutient que le vin, goûté dans le bon état d'esprit, est incontestablement bon pour l'âme. Et la philosophie est ce qui existe de mieux pour accompagner le vin. En pensant avec le vin, vous n'apprenez pas seulement à boire en pensant mais à penser en buvant. Toute connaissance est ivresse.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
288p

Format :
20x12cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-234-06494-5

EAN13 :
9782234064942