Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Cahiers de Sainte-Hélène : les 500 derniers jours (1820-1821)

Cahiers de Sainte-Hélène : les 500 derniers jours (1820-1821)

François Houdecek, Thierry Lentz

Perrin ,
Fondation Napoléon ,
collection La bibliothèque de Sainte-Hélène, n° 4 , (mars 2021)

Résumé

Cette édition des cahiers du général H.-G. Bertrand, qui a accompagné Napoléon en exil dès 1814 à Elbe puis à Sainte-Hélène, comprend les textes couvrant les deux dernières années de la vie de l'Empereur jusqu'à son décès le 5 mai 1821. Scribe de Napoléon au soir de sa vie, l'officier relate, jour après jour et heure par heure, le déclin et la lente agonie de celui qu'il a servi pendant vingt ans. ©Electre 2021

25,00 € 23,75 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Empire»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Cette édition des cahiers du général H.-G. Bertrand, qui a accompagné Napoléon en exil dès 1814 à Elbe puis à Sainte-Hélène, comprend les textes couvrant les deux dernières années de la vie de l'Empereur jusqu'à son décès le 5 mai 1821. Scribe de Napoléon au soir de sa vie, l'officier relate, jour après jour et heure par heure, le déclin et la lente agonie de celui qu'il a servi pendant vingt ans. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

Le meilleur témoignage sur la fin de Napoléon.

Présent à Sainte-Hélène du début à la fin de la captivité, Henri Gatien Bertrand a laissé un témoignage majeur, notant au jour le jour les propos de son maître, les tensions avec Hudson Lowe et la vie tumultueuse de la petite communauté française.

La présente édition publie les deux dernières années des Cahiers dont, pour la première fois, l'année 1820, demeurée entièrement inédite et sur laquelle il n'existe aucun autre témoignage français direct, alors qu'elle est charnière. Scribe du triste quotidien de l'exil, le grand maréchal raconte la transformation graduelle, jour par jour, heure par heure de Napoléon se métamorphosant en malade, puis en mourant. Tel un greffier, il consigne dans son journal la lente agonie de son Empereur et maître qu'il sert avec une loyauté qui force l'admiration tant le dernier Napoléon est difficile. Le 5 mai 1821 à 17 h 49, il est le premier à embrasser la main morte de celui qui a gouverné sa vie pendant vingt ans. Liés dans l'exil, les deux hommes le sont dans la mort et pour l'éternité, puisque Bertrand a rejoint Napoléon aux Invalides en 1847.

L'édition de ce document capital pour la compréhension des derniers mois de la vie de Napoléon a été établie par François Houdecek. Après Las Cases et Gourgaud, cet émouvant témoignage du général Bertrand constitue le nouveau joyau de la « Bibliothèque de Sainte-Hélène », fondée et dirigée par Thierry Lentz.

« Que d'idées sur un si grand changement ! Les larmes m'en sont venues aux yeux, en regardant cet homme si terrible, qui commandait si fièrement, d'une manière si absolue, supplier pour une cuillerée de café, solliciter la permission, obéissant comme un enfant, redemandant la permission et ne l'obtenant pas, revenant et toujours sans succès, toujours sans humeur. Dans d'autres moments de sa maladie, il envoyait paître ses médecins et leurs conseils et faisait ce qu'il voulait. Il avait à présent la docilité d'un enfant et il devisait en enfant. Voilà le grand Napoléon : misérable, humble ! »

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Format :
25x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-262-07685-5

EAN13 :
9782262076856