Pendant le confinement, vos frais de port à 1 centime* !

univers suivant univers précédent
Le catholicisme social dans la France du XIXe siècle (1830-1870)

Le catholicisme social dans la France du XIXe siècle (1830-1870)

Paul Poupard, Paul-Marie Guillaume

Artège ,
Lethielleux , (novembre 2020)

Résumé

Une histoire de ce mouvement d'idées, oeuvre de laïcs et de quelques prêtres, qui est demeuré marginal au sein du monde catholique de l'époque. L'historien met en lumière son apport dans une France post-révolutionnaire qui, avec la révolution industrielle et la montée en puissance de la bourgeoisie, voit émerger la préoccupation pour le sort de la classe ouvrière. ©Electre 2020

17,00 € 16,15 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Une histoire de ce mouvement d'idées, oeuvre de laïcs et de quelques prêtres, qui est demeuré marginal au sein du monde catholique de l'époque. L'historien met en lumière son apport dans une France post-révolutionnaire qui, avec la révolution industrielle et la montée en puissance de la bourgeoisie, voit émerger la préoccupation pour le sort de la classe ouvrière. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Le catholicisme social en France (1830-1870)

Aimé Richardt nous donne un tableau sans complaisance de la société française au lendemain de la Révolution qui, avec la trop fameuse loi Le Chapelier de juin 1791, avait aboli toute corporation et laissé l'ouvrier sans défense, selon la nouvelle jurisprudence du Code civil, art. 1781. La Révolution qui avait fièrement proclamé la devise gravée au fronton de tous les édifices républicains, Liberté Égalité Fraternité, avait été suivie d'une révolution industrielle génératrice d'une société où la bourgeoisie au pouvoir exploitait sans vergogne les ouvriers, les prolétaires comme on devait bientôt les dénommer.

Au terme de son analyse, enrichie de nombreuses citations, l'auteur peut légitimement conclure que le premier catholicisme social a été l'oeuvre d'une minorité de laïcs et de quelques prêtres, ignorée des théologiens, négligée des journalistes catholiques les plus influents dont l'épigone est sans conteste Louis Veuillot et l'Univers, et méconnue de l'ensemble des évêques, à l'exception notable de Mgr Affre et de Mgr Sibour.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
173p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-249-91049-9

EAN13 :
9782249910494