COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
Le cinéma comique américain. Volume 3, Parole de comique : la slapstick comedy dans les années d'or des dessins animés et de la comédie sophistiquée (1930-1950)

Le cinéma comique américain. Volume 3, Parole de comique : la slapstick comedy dans les années d'or des dessins animés et de la comédie sophistiquée (1930-1950)

Marie-Astrid Le Bos

Gremese ,
collection Cinéma , (mai 2017)

Résumé

Une histoire du cinéma comique américain entre 1930 et 1950, de Buster Keaton aux Marx Brothers en passant par Harold Lloyd, Charlie Chaplin, Laurel et Hardy ou Abbott et Costello. L'auteur évoque notamment la façon dont les cinéastes ont vécu le passage du cinéma muet au cinéma parlant, la percée des films d'animation ou encore le déclin de la comédie sophistiquée. ©Electre 2020

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Une histoire du cinéma comique américain entre 1930 et 1950, de Buster Keaton aux Marx Brothers en passant par Harold Lloyd, Charlie Chaplin, Laurel et Hardy ou Abbott et Costello. L'auteur évoque notamment la façon dont les cinéastes ont vécu le passage du cinéma muet au cinéma parlant, la percée des films d'animation ou encore le déclin de la comédie sophistiquée. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Durant ses années d'argent, le cinéma comique américain commence à parler mais tire encore le meilleur de la
grande leçon du muet : si Keaton et Lloyd s'engagent sur le boulevard du crépuscule, Chaplin arrive à maturité et Laurel et Hardy réalisent leurs films les plus drôles et populaires tandis qu'explose la bombe sonore des frères Marx, de W.C. Fields et des films comiques musicaux. Mais c'est désormais la comédie sophistiquée qui règne à Hollywood et le cinéma comique pur se réfugie dans les dessins animés avant que les feux de la rampe ne s'éteignent.

Années 30 et 40 : le cinéma comique américain, art muet par excellence, entre dans l'ère du parlant. Buster Keaton et Harold Lloyd se mettent à parler, sans grande conviction. Charlie Chaplin tente d'y échapper, mais il finit par céder à cause de Hitler. Stan Laurel et Oliver Hardy atteignent les sommets de leur gloire grâce à la parole. Bud Abbott et Lou Costello cherchent en vain à les imiter. Les frères Marx chargent d'une puissance destructrice le mot comique même si l'un d'eux est muet. Pendant ce temps, la comédie sophistiquée perd la boussole et devient screwball comedy tandis que les « toons » de Disney et de Warner partent à la conquête d'Hollywood. Mais c'est la fin des meilleures années du cinéma comique américain et la scène finale des Feux de la rampe, où l'on voit pour la première et dernière fois Chaplin et Keaton réunis, en est l'épitaphe.

Ce troisième volume de l'histoire du cinéma comique américain (après Tartes à la crème et coups de pied aux fesses et Le silence est d'or qui, avec le présent ouvrage, constituent l'oeuvre la plus vaste et la plus complète au monde sur le sujet) raconte les années clés du genre cinéma matographique le plus populaire et universel avec un sérieux historico-critique, en se basant sur un visionnage direct de tous les films cités, mais avec un ton à la frontière du style narratif et en s'appuyant sur des centaines d'illustrations étroitement liées au texte.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
238p

Format :
24x17cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-36677-115-0

EAN13 :
9782366771152